FAQ

De quelles autorisations particulières d’absence les VRP bénéficient-ils ?

Carrière
FAQ

Les VRP bénéficient, sans condition d’ancienneté, des autorisations exceptionnelles d’absence rémunérée de droit commun, à savoir :

  • Quatre jours pour leur mariage (ou remariage) ou pour la conclusion d’un pacte civil de solidarité (Pacs) ;
  • Trois jours pour chaque naissance survenue à leur foyer ou pour l’arrivée d’un enfant placé en vue de son adoption (non cumulables avec le congé de maternité) ;
  • Trois jours pour le décès du conjoint, du partenaire de Pacs, du concubin, du père, de la mère, du beau-père, de la belle-mère, d’un frère ou d’une sœur ;
  • Cinq jours pour le décès d’un enfant ;
  • Un jour pour le mariage d’un enfant ;
  • Deux jours pour l’annonce de la survenue d’un handicap chez un enfant [C. trav., art. L. 3142-4 et L. 3142-5].

 

Dès lors qu’ils justifient d’un an d’ancienneté, les VRP peuvent bénéficier des autorisations d’absence prévues par l’Accord national interprofessionnel, soit :

  • L’ANI permet aux VRP dès lors qu’ils justifient d’un an d’ancienneté, de bénéficier de deux jours pour le mariage d’un enfant (au lieu d’un seul dans le régime légal) [ANI 3 oct. 1975, art. 7].
  • À noter qu’une convention ou accord d’entreprise ou, à défaut, de branche peut toujours prévoir des durées de congés plus élevées [C. trav., art. L. 3142-4].

 

À noter : Les VRP hommes ont également droit, comme tout salarié, au congé de paternité.


Vous souhaitez en savoir plus sur notre accompagnement ? Contactez-nous

Donnez-nous votre avis sur le site en moins d’1min !

Oui Non